T

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Nous devons être simples, humbles et purs

Octobre 2009
(Extrait de la lettre de Saint François, à “Tous les fidèles”)

saint françois La parole du Père, si digne, si sainte et si glorieuse, le Père très haut l’envoya du ciel par saint Gabriel, son ange, dans le sein de la sainte et glorieuse Vierge Marie; c’est de son sein que la Parole reçut la vraie chair de notre humanité et de notre fragilité. Lui qui fut riche par-dessus tout, il voulut lui-même dans le monde, avec la très bienheureuse Vierge, sa mère, choisir la pauvreté. Et près de la passion, il célébra la pâque avec ses disciples et, prenant le pain, il rendit grâces et le bénit et le rompit en disant : “Prenez et mangez, ceci est mon corps”. Et prenant le calice il dit : “Ceci est mon sang, celui de la nouvelle alliance, qui pour vous et pour beaucoup sera répandu en rémission des péchés”.



Il mit sa volonté dans la volonté du Père, disant : “Père, que ta volonté soit faite, non comme je veux, mais comme tu veux”. Et telle fut la volonté du Père : que son Fils béni et glorieux, qu’il nous donna et qui est né pour nous, s’offrît lui-même par son propre sang en sacrifice et en victime sur l’autel de la croix; non pour lui par qui tout a été fait, mais pour nos péchés, nous laissant un exemple pour que nous suivions ses traces. Et il veut que tous nous soyons sauvés par lui et que nous le recevions avec notre coeur pur et notre corps chaste.

Mais oh ! comme ils sont heureux et bénis, ceux qui aiment Dieu et qui font comme le Seigneur lui-même dit dans l’évangile : “Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur et de tout ton esprit, et ton prochain comme toi-même”.

Aimons donc Dieu et adorons-le d’un coeur pur et d’un esprit pur, car lui-même, recherchant cela par-dessus tout, a dit : “Les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité”. Il faut, en effet, que tous ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité. Et disons-lui des louanges et des prières, jour et nuit, en disant : “Notre Père qui es aux cieux”, car il nous faut toujours prier et ne pas nous lasser. Faisons en outre de dignes fruits de pénitence. Et aimons notre prochain comme nous-mêmes.

Ayons la charité et l’humilité; et faisons des aumônes, car l’aumône lave les âmes des souillures des péchés. En effet, les hommes perdent tout ce qu’ils abandonnent en ce siècle; ils emportent cependant avec eux la récompense de la charité et les aumônes qu’ils ont faites et dont ils recevront du Seigneur la récompense et la digne rémunération.

Nous ne devons pas être sages et prudents selon la chair, mais nous devons plutôt être simples, humbles et purs. Nous ne devons jamais désirer être au-dessus des autres, mais nous devons plutôt être des serviteurs et soumis à toute créature humaine à cause de Dieu.

Et tous ceux et celles qui feront de telles choses et persévéreront jusqu’à la fin, l’esprit du Seigneur reposera sur eux et fera chez eux son habitation et sa demeure. Et ils seront les fils du Père céleste dont ils font les oeuvres. Et ils sont les époux, les frères et les mères de notre Seigneur Jésus-Christ.

Saint François d’Assise

Voici le message de saint François que nous fêtons le 4 octobre. Ce message évangélique et franciscain, nous désirons le partager avec vous toutes et tous qui nous suivez depuis des années. Tous les membres, tant internes qu’externes de la Fraternité, vous souhaitent la grâce de la PAIX, celle qui vient du Coeur de notre Dieu, tout au long de cette reprise des activités de l’année. Ces activités sont nombreuses et pleines d’espérance, merci de vous unir à nous dans la prière.  Bon automne !

PAIX et BIEN à TOUS !

Frère Denis-Antoine, f.e.

 

(extrait du Bulletin Jésus-Emmanuel d’Octobre 2009)