T

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Dominique, pensionnaire

Mon nom est Dominique. Je tiens à vous partager mon expérience au sein de la Fraternité des Franciscains depuis mon arrivée en août 2009. J'ai fait la rencontre des Franciscains de l'Emmanuel par l'entremise d'un ami qui n'avait que de bons mots à leur égard. Tout d’abord, j'ai été touché par la beauté des vêpres de la Résurrection que chantaient les franciscains. En tant que participant à un groupe de jeune dans le diocèse de Valleyfield, nous avions adopté cette liturgie pour quelques-uns de nos temps de prières. Par la suite, lors de l'une de nos rencontres, j'ai été très impressionné par la qualité de prédicateur du frère Denis-Antoine. Jusqu'au jour où j'ai pu faire la rencontre personnel avec la communauté, je n'avais qu'une idée vague de qui ils étaient.

À mon arrivé au sein de la Fraternité, j'ai été séduit par le respect et l'entraide qui animent le coeur de chacun des habitants de la maison. Cette ambiance témoignait de la volonté de chacun d'être un signe visible du Christ pour leurs frères. Je ne pouvais demander mieux, moi qui en était à rechercher la volonté de Dieu dans ma vie. Étant en quête de réorientation professionnelle, je trouvais maintenant un lieu propice à l'épanouissement de la grâce qui me motivait davantage à prendre mes responsabilités.

J'ai aussi redécouvert les bienfaits de la prière en famille. Le fait de pouvoir prier ensemble crée une dynamique de communion. Elle me permet de m'oublier moi-même et d'aller vers les autres. Je ne m'apitoie pas sur mon sort comme si j'étais le seul à souffrir, mais je m'ouvre davantage à la souffrance des autres. J'apprends aussi à ne pas chercher à avoir toujours le dernier mot car il est difficile pour une famille multiculturelle comme la nôtre de partager toutes les mêmes opinions. Les frères franciscains sont pour moi un exemple de sainteté de par leur charité et leur dévouement au travail et à la prière.

En conclusion, cette expérience me permet de solidifier mes fondations pour m'ériger en tant qu'homme mature. Je suis désormais capable de mieux discerner la volonté de Dieu dans ma vie. Merci aux franciscains d'être pour moi de si bons instruments de la Divine Providence.

Merci Seigneur pour tant de bonté ! Alléluia !

Dominique