Icône « Saint François »

Icône « Saint François d’Assise »

Écrite à Montréal en 2019,
les Franciscains de l’Emmanuel.

Un peu d’histoire

Il est bien de savoir que tous les visages des Saints, en écriture iconographie chrétienne, prennent leur source individuelle dans celle du Christ Jésus et que tous les visages des Saintes et des Anges prennent les leurs en celui du Visage de la Vierge Marie. Le Visage du Christ et le Visage de la Vierge Marie sont donc les matrices d’où jaillissent tous les saints et vénérables visages.

Saint François est un des saints des plus connus, aimés, populaires, inspirants et admirés de notre siècle et des siècles antérieurs. Un nombre impressionnant de saints et saintes qui ont suivi ses traces ont été élevés jusqu’aux Autels de Dieu.

François est né à Assise soit en 1181 ou en 1182. Son nom à la naissance est Giovanni di Pietro Bernardone, et devint François à la demande de son père au retour d’un voyage en France. L’histoire de François est tout simplement passionnante en tous ses aspects. Il faut en prendre connaissance. Jeune homme assez riche, poète, troubadour, il épousera Dame pauvreté pour servir l’Eglise en ces membres les plus pauvres, en soignant les lépreux et en chantant les louanges de Dieu à travers sa patrie et pour l’amour de toute la création. Suite à de profondes conversions et d’expériences mystiques, il reconnaîtra en Dieu son Père et en Jésus son Maître et frère selon lequel il voudra conformer sa vie en tout point. Vivre évangéliquement est tout son désir et toute son action.

Beaucoup a été écrit sur lui depuis son entrée au Ciel le 3 octobre 1226. Il fut canonisé par le Pape Grégoire IX et on le fête dans le calendrier liturgique catholique le 4 octobre. Il est considéré comme le précurseur du dialogue inter-religieux. François est le fondateur de l’ordre des Frères Mineurs O.F.M.

L’icône, ici présente, a été écrite pour notre Fraternité Franciscaine de l’Emmanuel en 2019 qui fêtait en 2020 ses 35 ans d’existence. La Fraternité se situe dans le renouveau de l’Église du Concile Vatican II. Le Tau que l’on retrouve ici, dit « Tau Eucharistique » est unique et propre à notre Fraternité.

Parole de Fondation :
«  Dieu est Père. Il a tant aimé le monde, qu’Il a envoyé son Fils unique pour qu’Il devienne notre Frère. »